De l'abaya à la robe orientale de Dubai ... Success story !

robe-dubai-faracha








Élégamment renouvelée avec le temps, la robe de Dubai orientale a su rester la princesse des fêtes et la reine des grandes occasions. En particulier, depuis que de nombreux créateurs de mode s'y sont intéressé et ont insufflé une dynamique nouvelle. Les designers du monde arabe l'ont faite sortir du cadre traditionnel dans lequel elle était enfermée depuis de nombreuses années, pour qu'elle paraisse plus moderne et puisse tenir tête aux créations de la haute couture. L'article qui suit trouve sa source dans une interview à la styliste Mona Al Mansouri.

 


La robe de Dubaï et le dialogue inter-culturel

 

«Nous pouvons considérer la robe orientale de Dubaï comme un dialogue des cultures», indique la styliste émirati Mona Al Mansouri. Elle ajoute que « la robe orientale n'est plus confinée à la région du Golfe, comme cela était le cas dans le passé. Cette robe s'est propagée de façon spectaculaire dans les différents pays arabes et non-arabes. Ceci est dû au fait qu'à l'origine ces robes de type abaya étaient majoritairement portées par les femmes comme robe d'intérieur, longtemps associée à l'héritage culturel des Emirats Arabes Unis. Par la suite, avec l'intervention des designers qui l'ont rendue originale, élégante et luxueuse, la robe de Dubai est sortie du cadre de la maison pour être portée lors d'évènements importants, tels que de grands mariage ou de grandes fêtes. Depuis quelques années, on assiste même à une nouvelle tendance de certains artistes arabes et occidentaux, voire même de personnalités publiques dans certains cas, qui portent la robe de Dubai lors d'événements publics, car elle leur apporte élégance et distinction, en plus de la liberté de mouvement qu'elle procure».


La robe orientale moderne a ses limites !

robe-orientale-moderne-mansouri 

Mona Al Mansouri reste tout de même réservée en ce qui concerne la modernisation de ces robes, qui va dans certains cas trop loin par rapport au patrimoine que représente l'Abaya traditionnelle. Elle note que «certaines initatives de design portent atteinte à l'identité même de la robe, qui ne devrait, par exemple, pas être sans manches, ou d'autres modifications qui affectent son identité qui se caractérise par la décence, la dignité et la sobriété reflétées par la culture, les coutumes et les traditions même des Emirats et des pays du Golfe».

«De mon côté, j'ai tendance à moderniser la robe en travaillant sur la coupe de la doublure, en lui donnant une forme de robe plus près du corps, ce qui permet d'apporter douceur et féminité. La partie extérieure de la robe gardera elle sa forme traditionnelle qui apporte la décence et la sobriété. Par ailleurs, en travaillant sur la qualité du tissu et des accessoires qui sont généralement utilisés dans la mise en œuvre de ces produits, la robe sort modernisée et "haute couture"».
 

La robe de Dubaï s'exporte


Le fait que la robe de Dubai est désormais portée par de nombreuses personnalité partout dans le monde montre que cette robe renouvellée a su s'imposer et s'exporter en mettant en avant le patrimoine vestimentaire des pays du Golfe.


Pour plus d'information sur la styliste Mona Al Mansouri vous pouvez consulter sa page sur Wikipédia http://en.wikipedia.org/wiki/Mona_al_Mansouri

L'équipe Mode in Dubaï

 

Rédigé le  3 jan. 2015 16:48  -  Lien permanent

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site